Le titre de maître-restaurateur, délivré par l’Etat, récompense l’excellence des meilleurs professionnels de la restauration traditionnelle, en valorisant leur compétence ainsi que leur engagement en faveur de la qualité. Le maître-restaurateur s’engage à servir une cuisine préparée sur place à partir de produits frais : c’est une promotion du «fait maison». Le maître-restaurateur garantit également la qualité du service et de l’accueil dans son restaurant. Il peut apposer la plaque officielle à l’entrée de son restaurant et utiliser le titre dans tous ses supports de communication. Il est ainsi valorisé vis-à-vis de sa clientèle et du reste de la profession.

A ce jour, plus de 3500 restaurateurs français ont obtenu le diplôme d’état de Maître Restaurateur. Ils peuvent bénéficier d’un crédit d’impôt égal à 50 % des dépenses d’aménagement et de fonctionnement induites par les mises aux normes. Matériels de réfrigération, de stockage en réserve sèche, de réchauffage et de conservation des repas durant le service, plans de travail… sont quelques-uns des équipements concernés.